Le palmarès des éditeurs de logiciel Français

Truffle 100 le classement (Top 100) des éditeurs de logiciels français par Truffle Capital et Teknowlogy Group

Votre Compte. C'est Gratuit!

2019


Éditorial - Bernard-Louis Roques - Truffle Capital


Bernard Louis Roques

Si certains en doutaient encore, cette nouvelle édition du Truffle 100 confirme l’importance du secteur de l’édition de logiciel dans l’économie française. Pour cette 14ème édition, notre analyse des 100 premières entreprises éditrices de logiciel dessine le profil d’un secteur pérenne et profitable.

Avec un chiffre d’affaires cumulé de plus de 9 Mds€ et une croissance annuelle moyenne de 9% depuis 10 ans, un taux de profitabilité à 10% en augmentation de 6 points depuis 2009, rares sont les industries qui affichent de telles performances, notamment dans nos économies matures. Au-delà du volet financier, on note également un véritable savoir-faire français porté par plus de 140 000 personnes en France employées dans les sociétés éditrices de logiciel, dont 21 000 dans le domaine de la R&D. Le Truffle 100 permet ainsi de se rendre compte de l’importance et de l’imbrication des éditeurs de logiciel avec les chercheurs et les centres de recherche.

L’autre bonne nouvelle c’est que ce secteur a encore de beaux jours devant lui. 61% des entreprises du top 100 anticipent une augmentation de 5 à 15 % de leur chiffre d’affaires, et près de 90 d’entre elles affichent leurs ambitions en matière de recherche ou de recrutements. Un autre fait intéressant sur le sujet du recrutement : 75% des sociétés Truffle 100 n’envisagent pas de délocaliser. Et la raison à cela est simple, il s’agit autant de tirer profit de nos talents formés en France que de garder la main sur le carburant du secteur : la maîtrise de la R&D.

Alors n’y a-t-il que des bonnes nouvelles dans cette 14ème édition du Truffle 100 ? Pas si sûr.

Les entreprises françaises de l’édition de logiciel croissent toujours beaucoup moins que leurs homologues étrangères, en particulier Américaines (les 3% de croissance de revenus d’édition du Truffle 100 font pâle figure face aux 12% publiés par Microsoft il y a quelques jours). L’autre signal inquiétant de ce nouvel opus, c’est le désamour confirmé de la bourse pour le secteur. Seulement 16 éditeurs sont aujourd’hui côtés, contre 22 en 2014 et 33 en 2009. Rien de nouveau donc, la sortie de la cote de CEGID en 2017 a suffisamment marqué les esprits. Rien d’étonnant non plus, on ne connait que trop bien les faibles niveaux de valorisation de ces entreprises sur les marchés causées par le manque d’appétit des investisseurs, institutionnels ou retail, pour ces valeurs.

La 14ème édition du Truffle 100 nous livre donc une vision contrastée des entreprises françaises éditrices de logiciel.

Solides et créatrices d’emplois d’un côté, mais faiblement dynamiques et insuffisamment capitalisées de l’autre. Le futur est donc relativement prévisible. Si rien ne change d’ici 5 ans, les sociétés « made in France » de notre top 100 continueront peut-être bon an mal an de croître, et, on l’espère, d’être contributrices sur le plan de l’emploi. Mais, dans un secteur où la bataille se joue à l’international et dans la R&D, la question de leur poids face à la concurrence étrangère se pose. Sans mentionner que, faute de financement, bon nombre des leaders français d’aujourd’hui auront probablement été rachetés par des fonds d’investissements « late stage » basés à l’étranger.

Pour se rassurer, on peut certes se dire qu’on a encore le temps. Mais il devient urgent de tout mettre en oeuvre pour éviter que l’édition de logiciel soit au digital ce que la sidérurgie a été à l’industrie. Pour cela, il existe un moyen et il ne coûte rien : l’épargne des Français. Hélas, dirigée presque exclusivement vers le Livret A et l’assurance-vie, elle est trop centralisée, et ne profite donc que trop peu à notre top 100. Alors remettons l’épargne des Français au travail ! Formons-les à la culture actionnariale et incitons-les à prendre des risques : nos sociétés éditrices de logiciel qui sont une force de l’économie française ne s’en porteront que mieux.

Bernard-Louis ROQUES
Directeur Général et Co-Fondateur de Truffle Capital


Voilà maintenant 4 ans que la French Tech a été lancée par le gouvernement, avec pour vocation le développementde la visibilité des acteurs “Tech” français. Il était donc intéressant pour cette nouvelle édition du classement Truffle 2019 d’analyser la présence sur Internet de nos 100 champions nationaux du logiciel.

Pour cela, nous avons choisi de nous baser sur l’un des critères le plus important aux yeux de Google pour positionner un site en haut de ses résultats, à savoir les liens vers le site : plus un site possède de liens, plus il a de chance d’être visible dans Google.

Nous avons ainsi voulu analyser la corrélation entre la position dans le classement Truffle (et donc le chiffre d’affaires) et le nombre de liens vers les sites des éditeurs :


French tech

On constate le même phénomène avec les liens qu’avec le chiffre d’affaire : alors que les éditeurs du Truffle 100 possèdent des liens depuis 638 sites en moyenne, Dassault Systèmes détient des liens depuis 19 145 sites, soit 30 fois plus que la moyenne !

Sur le web, le contexte de concurrence internationale est décuplé. Est-ce que la French Tech peut permettre de dynamiser nos éditeurs ? La réponse est oui ! L’étude a permis d’identifier un levier non négligeable de développement : les éditeurs français possèdent très peu ou pas de liens depuis les sites gouvernementaux. Hors, ces sites représentent des véritables critères de confiance pour les algorithmes de Google.

Le gouvernement possède ainsi un véritable levier concret à effet immédiat sur le rayonnement des éditeurs de logiciels français: faire des liens vers leurs sites Web !

PLEZI


Chiffre d'Affaires


Chiffre Affaire truffle 2019
Chiffre Affaire truffle 2019
Chiffre Affaire truffle 2019

Rentabilité


Historiques de rachat

Emploi & R&D


Recherche&Developement
Recherche&Developement

Enjeux


Opérations Truffle100

Poids des Régions


Poids des Régions

Tendances


Tendances
Prevision

Palmarès


palmarès

Le palmarès Truffle 100 est réalisé à partir d’une enquête par questionnaire. Les entreprises participantes ont déclaré respecter les critères de participation. Le Palmarès a été réalisé sur la base des données transmises par chaque entreprise participante, et complétées dans certains cas par des sources extérieures. Certaines données, de nature confidentielle, sont traitées uniquement de façon agrégée. Les auteurs ont réalisé ce Palmarès au mieux vis à vis du risque d’erreur inhérent à toute parution de même nature.

Réalisation & études :
Antoine Delabre adelabre@teknowlogy.com
et Amandine Boisard aboisard@tekwnology.com


TEKNOWLOGY GROUP 1 Boulevard des Bouvets,
92000 NANTERRE
Directeur de publication :
Bernard-Louis Roques bernie@truffle.com


TRUFFLE CAPITAL,
5 rue de la Baume,
75008 PARIS